Accueil » La légende indigène du volcan Rincón de la Vieja

La légende indigène du volcan Rincón de la Vieja

par Danielle Bourdages
130 vues

En plein cœur de la cordillère du Guanacaste, perdus dans une forêt sèche aux arbres majestueux, les sentiers très définis du parc National Rincón de la Vieja vont de cascades en mares de boue bouillonnantes. Vous observerez et sentirez l’odeur particulière des fumerolles qui s’échappent de la roche volcanique. C’est l’un des volcans les plus grands du pays et toujours en activité.

Tout autour, plusieurs loisirs s’offrent à vous tels que des randonnées, des sorties à cheval, des bains dans les sources d’eau chaude, du tubing sur la rivière et un parcours en tyrolienne.  À vous de choisir.

Voici donc la légende indigène du Rincón de la Vieja

Les indigènes racontent qu’il y a longtemps, deux tribus rivales vivaient dans la vallée de Guanacaste.

La princesse d’une de ces tribus s’appelait Curabanda.  Elle était la grande fierté de son père. Elle maîtrisait à la perfection l’art de la guérison et savait utiliser la boue volcanique, les eaux thermales et les plantes médicinales qui poussaient autour du cratère pour soigner.

Mais elle tomba amoureuse d’un guerrier du nom de Mixcoac, le fils du chef de la tribu voisine et ennemie.

Quand le père de Curabanda  découvrit la relation qui existait entre sa fille et le jeune homme, il bouillonna de colère. Prétextant une fête, il invita Mixcoac autour du volcan. Il le fit boire et le jeta dans le cratère du volcan.

Curabanda devint désespérée et inconsolable. Elle portait l’enfant de leur amour. Elle décida de s’enfuir et d’aller vivre à côté du volcan.

Curabanda a alors pris la difficile décision de jeter à son tour son enfant dans le cratère du volcan pour permettre à Mixcoac d’être avec son fils pour l’éternité.

Curubanda a ensuite vécu le reste de sa vie près du volcan et elle serait devenue une puissante guérisseuse. De nombreux voyageurs n’hésitèrent pas à parcourir des milliers de kilomètres en espérant guérir grâce à la magie de la vieille dame.

Chaque fois que ces voyageurs se référaient à cet endroit, ils disaient : je vais au « Rincón de la Vieja » (coin de la vieille dame); c’est ainsi que le volcan hérita de ce nom.

La légende dit également que malgré le temps passé, le cœur de la princesse n’a jamais guéri. Son esprit est toujours présent près du volcan et protège les secrets de cette forêt. Si vous écoutez attentivement, vous entendrez peut-être encore les sanglots et les plaintes de désespoir lorsque le vent frappe le sommet du volcan.

L’impressionnant volcan Rincon de la Vieja et sa sœur jumelle endormie, le volcan Santa Maria, forment le centre du fantastique parc national Rincon de la Vieja – qui fait partie du site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le volcan Rincón de la Vieja s’élève à 1 916 mètres (6 286 pieds) au-dessus du niveau de la mer et son sommet est le point culminant du parc national. Il a éclaté le plus récemment en juin 2021. Il est l’un des six volcans actifs du Costa Rica.

Related Articles

5 commentaires

Josée Lapointe 4 août 2022 - 11 h 04 min

Merci DaniAiles, nous sommes allé au Ricon de la viega Avec Isabelle de Costour et nous avons eu une superbe excursion aux bains thermal, bain de boue volcanique, ce fut une très belle découverte…

Répondre
Yves Laverdière 4 août 2022 - 12 h 16 min

Wow, j’adore ce genre de légende qui donne l’immortalité à ses ancêtres et nous font découvrir la raison de l’appellation d’un lieu. Merci Danielle Bourdages pour nous l’avoir partagé.

Répondre
SOPHIE 4 août 2022 - 12 h 18 min

Trop beau cet article, j’adore ces légendes… C’est de la poésie, comme toi ma belle Danielle

Répondre
Yves Pepito Malette 5 août 2022 - 12 h 39 min

Comme quoi nous avons notre Roméo et Julette ici au Costa Rica. J’adore 😉

Répondre
Danièle Marchand 8 août 2022 - 23 h 59 min

Superbe histoire, merci de faire revivre les légendes toujours touchantes

Répondre

Laisser un commentaire