Accueil » San José: la troisième ville au monde à être électrifiée, après New York et Paris

San José: la troisième ville au monde à être électrifiée, après New York et Paris

Les rues de la capitale ont brillé d'un nouvel éclat le soir du 9 août 1884

par Yves Pepito Malette
891 vues

Le Costa Rica, petite nation en Amérique centrale, a établi un précédent remarquable dans l’histoire de l’électrification mondiale. En effet, la capitale, San José, est entrée dans l’histoire en devenant la troisième ville au monde à introduire l’électricité, après New York et Paris. Cette avancée significative a eu lieu à la fin du XIXe siècle, une période riche en innovations technologiques.

Dans cet esprit de modernisation, les leaders du Costa Rica, notamment des intellectuels et des entrepreneurs, ont reconnu l’importance cruciale de l’électricité pour le progrès économique et social. En 1884, un moment historique s’est concrétisé lorsque San José a inauguré son système d’éclairage électrique. Cette initiative a non seulement placé la ville à l’avant-garde de la technologie électrique mais a aussi symbolisé un pas vers la modernité pour le pays.

L’inauguration du système d’éclairage s’est déroulée à 18h15, attirant des foules enthousiastes. San José est ainsi devenue la première ville d’Amérique latine dotée d’un éclairage électrique, et la centrale qui générait l’électricité a été installée dans le quartier d’Aranjuez, où elle produisait 50 kilowatts pour les 25 lampes à charbon qui éclairaient la population la nuit.

Cette centrale, une innovation locale, a été inspirée par la centrale électrique de Pearl Street de Thomas Edison à New York. Manuel Víctor Dengo, un visionnaire costaricain, en collaboration avec Luis Beltrán, un entrepreneur guatémaltèque, ont été les pionniers de ce projet. Ensemble, ils ont fondé la Compañía Eléctrica de Costa Rica, marquant ainsi le début d’une nouvelle ère pour le pays.

L’arrivée de l’électricité a transformé la vie quotidienne à San José. En 1896, la ville a mis en service son premier tramway, d’abord tracté par des chevaux puis électrifié, améliorant substantiellement le système de transport et la connectivité urbaine.

Tout au long du XXe siècle, le Costa Rica a continué à développer son réseau électrique, notamment en investissant dans l’énergie hydroélectrique. Cette initiative a tiré parti des abondantes ressources hydriques du pays, établissant ainsi le Costa Rica comme un pionnier dans le domaine des énergies renouvelables.

Aujourd’hui, le Costa Rica est reconnu pour son engagement envers la durabilité et les énergies renouvelables. Une grande partie de son électricité est produite à partir de sources renouvelables, y compris l’hydroélectricité, l’énergie éolienne et la géothermie. Cet engagement s’inscrit dans une politique environnementale plus large, témoignant de la détermination du Costa Rica à promouvoir la conservation et le développement durable.

En conclusion, l’histoire de l’électricité au Costa Rica, et en particulier à San José, est exemplaire de l’adoption précoce de nouvelles technologies, d’une innovation continue et d’un engagement inébranlable envers le progrès et la durabilité. Ce parcours remarquable souligne l’approche visionnaire du Costa Rica en matière de développement technologique et son respect profond pour l’environnement.

San Jose Costa Rica à ses premières heures de l’électrification

Related Articles

Laisser un commentaire