Accueil » Cet arbre n’est pas un Guanacaste!

Cet arbre n’est pas un Guanacaste!

par Danielle Bourdages
306 vues

Le 31 août 1959, l’arbre Guanacaste est devenu l’arbre national du Costa Rica. Il est trop souvent confondu avec le ficus ou figuier (aussi appellé matapalo par les Ticos) qui ne donne pas de gousse en forme d’oreille. Souvent montré par des guides lors des visites touristiques, sur des photos ou des sites Web, même certains Ticos le confondent.

À ma grande stupéfaction, il y a quelques années, l’imposteur a été affiché quelque temps à l’aéroport de Libéria. Comme un virus, l’erreur s’est propagée et j’avais à cœur de faire la rectification.

Quand je me suis installée dans la région du Guanacaste et que j’ai réalisé que les arbres du même nom donnaient des gousses en forme d’oreille, j’ai été émue par le message. Cela représente pour moi l’écoute sous toutes ses formes et surtout l’écoute intuitive au centre de soi. C’est pourquoi cet arbre a une signification très particulière pour moi, car je suis malentendante de naissance. 

On les différencie principalement par le tronc. Vous observerez clairement les caractéristiques sur les photos de l’article.

Il y a dans la région des arbres Guanacaste de plus de 300 ans. Il produit des fruits de janvier à mai qui sont brun foncé, durs et brillants. De novembre à mars, il offre de belles fleurs blanches et rondes.

Dans les gousses en forme d’oreille, on collecte les graines qui ressemblent à de petites pierres pour fabriquer des bijoux artisanaux, comme des colliers et des bracelets.

Le bois de l’arbre est l’un des préférés des Ticos pour en faire des meubles. Il est résistant à l’eau et léger, ce qui le rend facile à utiliser pour faire des portes, des cadres de fenêtres, des roues de charrettes, des croix, des navires et des armoires. Cet arbre atteint rapidement de grandes tailles ce qui en fait une bonne ressource de renouvellement.

L’arbre fournit également l’ombre nécessaire dans les champs, pour les voyageurs et pour les animaux. Les branches, les feuilles et les fruits fournissent également de la nourriture aux animaux. Un autre avantage, il améliore également la fertilité du sol par la fixation de l’azote.

Il semblerait que dans certaines parties du Panama, les graines mûres sont chauffées au feu jusqu’à ce qu’elles éclatent comme du pop-corn. Je ne l’ai pas encore essayé. 

Le fruit et l’écorce contiennent des tanins, qui sont utiles pour le séchage du cuir et la fabrication du savon. On m’a dit qu’autrefois les Ticas faisaient du savon à lessive avec les gousses, que ça moussait bien, mais l’usage s’est perdu avec le temps et la modernisation.

Lors de vos déplacements amusez-vous à repérer le vrai Guanacaste de l’imposteur et, pourquoi pas, à écouter sa musique en brassant une gousse près de votre oreille.

L’origine de son nom vient du nahuatl, la langue des indigènes de la région. On raconte que les premiers colons virent pousser un très grand arbre qui donna des fruits en forme d’oreille; par conséquent, ils l’ont appelé Huanacaxtle.

Related Articles

5 commentaires

Josée Lapointe 15 août 2022 - 10 h 27 min

Merci Danielle, un article très instructif… Cet arbre est majestueux, nous en avions remarqué la beauté, il semble ressortir du lot, c’est très beau cette gousse en forme d’oreille 🙂

Répondre
SOPHIE 15 août 2022 - 13 h 29 min

Superbe article ! Nous en avions deux de 200ans à playa Negra !
Ils racontent aussi que les petites graines situées dans les fruits, servaient à l’école, pour apprendre à compter aux enfants ! Cet arbre, comme tous, est précieux.

Répondre
Yves Laverdière 15 août 2022 - 23 h 59 min

Vraiment très intéressant cet article, j’ai beaucoup appris sur ce merveilleux arbre.
On y ressent l’amour de la flore 😊

Répondre
Jacinthe Guindon 17 août 2022 - 13 h 06 min

Bon à savoir différencier les deux arbres car je les ai sans doute confondus moi aussi. L’ombre est tellement appréciée. Merci de l’article.

Répondre
Jeannot Trudel 21 août 2022 - 12 h 51 min

Merci Danielle. J’en serai davantage à l’écoute de mes yeux pour mieux le reconnaître!

Répondre

Laisser un commentaire