Accueil » L’expatriation : Un chemin vers le bonheur ou une illusion ?

L’expatriation : Un chemin vers le bonheur ou une illusion ?

Les Francs Parleurs abordent la question avec des expatriés en direct

par Yves Pepito Malette
828 vues

C’est le thème abordé par les Francs Parleurs dans leur dernière émission, diffusée exclusivement sur la chaîne YouTube Pepito Live.

L’expatriation, ce mouvement audacieux qui pousse des individus à quitter leur terre natale pour s’installer dans un pays étranger, est souvent motivée par la quête d’une vie meilleure, la recherche du bonheur. Mais cette quête est-elle réaliste ou relève-t-elle de l’utopie ?

Le co-animateur Claude (Claudio) Laferrière a avancé plusieurs éléments de réflexion pour animer la discussion, et de nombreux spectateurs ont exprimé leurs points de vue sur le thème de l’émission.

Selon Claudio, le bonheur passe principalement par l’ouverture d’esprit et la curiosité vis-à-vis de l’endroit où nous sommes et des expériences que nous vivons. La spectatrice Sophie Aymon Pandora a réagi en direct à cette réflexion en ajoutant : « Le Costa Rica a des défauts, mais si peu : c’est un réel paradis pour nous et il faut effectivement avoir la mentalité pour savoir s’émerveiller. »

Un des avantages de la quête du bonheur dans un pays comme le Costa Rica, selon Claude Laferrière, est le facteur temps, qui est plus disponible en comparaison à l’Amérique du Nord. Savourer les petits bonheurs qui se présentent à nous est important dans le cadre plus large de cette expérience de vie.

Pepito a challengé Claudio en lui présentant « Les 10 pires raisons pour déménager à l’étranger », suite à un article publié dans Mag506.com. Parmi celles-ci, Pepito a mentionné que beaucoup veulent s’expatrier pour échapper à des problèmes personnels ou pour résoudre des problèmes de couple. Claudio s’est exclamé en précisant que le Costa Rica peut parfois nous confronter à notre vraie image et que fuir la réalité ne nous apportera pas le bonheur.

Pepito, pour sa part, s’est dit complètement d’accord avec le commentaire laissé sur YouTube par Denis Gervais d’Ottawa, affirmant que « Le bonheur, pour un expatrié, ne dépend pas seulement du lieu, mais de la capacité à trouver la satisfaction intérieure. »

Certains découvrent rapidement que le bonheur qu’ils recherchaient à l’étranger était en réalité une illusion. Les défis de l’adaptation peuvent rapidement peser sur leur bien-être, partage Louise Larose via la section clavardage de Facebook.

Le Costa Rica est considéré comme un pays où les gens sont parmi les plus heureux de la planète. Cela repose en grande partie sur le fait que les gens apprécient vivre en communauté, et l’entraide y est fondamentale. Tout cela repose sur des valeurs humaines et reconnaître et cultiver ce que les gens autour de nous peuvent nous apporter, raconte Claudio.

En terminant, les Francs Parleurs s’accordent sur le fait que l’expatriation n’apporte pas automatiquement le bonheur – mais il est possible de le trouver à travers l’expérience que l’on vit et non pas grâce à un endroit quelconque.

Pour en savoir plus sur la question, cliquez sur le lien ci-dessous pour visionner l’émission dans son intégralité sur la chaîne Pepito Live sur YouTube.

Regardez l’émission dans sa totalité sur YouTube et abonnez-vous à la chaine de Pepito Live

Related Articles

Laisser un commentaire