Accueil » Immigration au Costa Rica: l’homologation des permis de conduire maintenant plus rapide que jamais

Immigration au Costa Rica: l’homologation des permis de conduire maintenant plus rapide que jamais

Dès que votre demande officielle de résidence est enregistrée, demandez votre permis costaricien

par Yves Pepito Malette
1,3K vues

Le gouvernement du Costa Rica a récemment adopté une modification législative qui est accueillie avec enthousiasme par la communauté expatriée.

Cette révision de l’article 91 de la Loi 9078, qui concerne la Circulation sur les Voies Publiques Terrestres et la Sécurité Routière, simplifie considérablement le processus d’homologation des permis de conduire pour les étrangers.

Dorénavant, dès l’initiation d’une demande de résidence temporaire, les expatriés peuvent légaliser leur permis de conduire étranger.

Auparavant, ils devaient effectuer des «Border Runs» — des voyages réguliers aux frontières pour renouveler la validité de leur permis de conduire international — jusqu’à l’obtention de leur résidence officielle. Cette nouvelle règle élimine également l’obligation d’attendre 91 jours consécutifs avant de pouvoir homologuer un permis.

Voici les critères de la nouvelle réglementation en ce qui concerne une homologation plus rapide de votre permis de conduire au Costa Rica:

  1. Le permis de conduire étranger doit être valide.
  2. Le permis doit respecter les normes spécifiées par la loi pour la catégorie et le type de véhicule.
  3. Le conducteur doit prouver qu’il possède un statut migratoire légal ou qu’une demande est en cours, conformément à la législation en vigueur.

Les experts en immigration recommandent vivement de commencer le processus d’homologation de permis de conduire dès que possible pour éviter ces désagréments ou problèmes légaux.

«Pouvoir homologuer son permis de conduire dès le début du processus de résidence est un avantage considérable. Cela facilite énormément la transition vers une nouvelle vie au Costa Rica, en nous permettant de nous déplacer librement et de nous intégrer plus rapidement dans la communauté. C’est un signe clair que le Costa Rica valorise et soutient les expatriés dans leur adaptation.»

– Louis-Pierre Roberge, expatrié à Ojochal au Costa Rica

Selon Marcela Gurdian, avocate spécialisée en immigration, ce changement rend l’installation des étrangers au Costa Rica plus facile que jamais. Ces améliorations renforcent l’image accueillante du Costa Rica et encouragent davantage d’étrangers à considérer ce pays comme leur nouveau foyer d’adoption.

On se souviens que le gouvernement du Costa Rica a récemment prolongé la durée maximale légale de séjour des touristes à 180 jours, contre seulement 90 auparavant, facilitant ainsi une transition plus douce pour les nouveaux arrivants et les séjours des touristes passionnés par les splendeurs du Costa Rica. Lire l’article complet de Mag506.com sur le sujet.

En conclusion, les modifications apportées à la législation sur les permis de conduire au Costa Rica représentent un progrès significatif pour la communauté expatriée. En simplifiant et en accélérant le processus d’homologation des permis de conduire étrangers, le Costa Rica montre son engagement à créer un environnement accueillant et pratique pour ceux qui choisissent de s’y établir.

Ces changements ne se limitent pas à améliorer la mobilité, mais facilitent également l’intégration et renforcent le sentiment d’appartenance des expatriés. Cela confirme la réputation du Costa Rica comme une destination de choix pour les étrangers cherchant un nouveau foyer, tout en mettant en lumière l’importance de l’accueil et du soutien aux nouveaux arrivants.


Related Articles

Laisser un commentaire