Accueil » Reportage photo: une corrida « a la Tica! »

Reportage photo: une corrida « a la Tica! »

Ma sortie photo à une activité très populaire chez les Ticos

par Chantal Moreau
1,6K vues

Dans le cadre d’une petite sortie photo, j’ai eu l’occasion d’assister à une corrida ou fiesta de taureaux appelée “Toros a la Tica” dans le Guanacaste. C’est en quelque sorte un rodéo costaricain (semblable à un typique rodéo américain). Cette activité fait partie de la culture costaricaine depuis longtemps.

Mon expérience sur place comme photographe  

Mon but premier en arrivant sur place était de trouver un endroit parfait pour pouvoir prendre les meilleures photos possibles de l’événement. Celui que j’ai finalement choisi se trouvait en dessous des estrades des spectateurs, derrière la clôture de bois (faite de longs billots de bois placés à la verticale et légèrement espacés) qui entoure l’arène. Un bel emplacement selon moi pour les photos.

Environ une heure trente (1h30) après l’heure annoncée où devait débuter l’événement (Pura Vida !), les estrades se sont mises à se remplir de monde plus rapidement. J’étais toujours satisfaite de mon emplacement, en tout cas jusque-là.

Ce que je ne pouvais évidemment pas deviner, c’est qu’éventuellement, des spectateurs s’assoient sur la clôture entourant l’arène et des personnes se placent debout à l’intérieur de celle-ci. Ces gens se trouvaient donc à me bloquer la vue, et par le fait-même ont nuit à ma prise de photos. Comme je désirais ardemment profiter du spectacle le mieux possible, j’ai réussi à me convaincre que ce n’était pas trop grave. En effet, comme visiteuse, je me devais en quelque sorte de respecter les “usages” de la place.

Le rodéo costaricain 

Le rodéo commence enfin. Pour une nord-américaine, deux heures (2 h) de retard, c’est une longue période pour attendre le début d’un spectacle (Pura Vida !). Et, pour quelqu’un qui n’a jamais assisté à un rodéo costaricain, c’est un spectacle qui peut être un peu difficile à regarder à certains égards.  

Je vous explique:

Le rodéo, nous connaissons tous déjà cela : Un taureau, sur lequel chevauche un cavalier qui fait preuve d’habiletés équestres, sort de l’enclos. Celui-ci tente de jeter ledit cavalier dans les airs ou par terre, ce qui fait crier d’appréciation la foule qui assiste à l’exercice. Ceci se répète plusieurs fois dans la soirée, et par divers cavaliers et taureaux.

Le taureau et le cavalier sont en quelque sorte considérés comme des athlètes et vedettes dans cette activité. Ils font preuve d’agilité tous les deux.       

Là où j’ai personnellement trouvé le tout un peu plus intense, c’est que certains des spectateurs, qui se trouvent debout à l’intérieur de l’arène et le long de la clôture, peuvent à leur guise courir un peu partout autour du cavalier et du taureau dans l’arène pendant le spectacle. Ils essaient de provoquer le taureau. Ils tentent même parfois de le toucher. Ici surviennent alors des moments de chaos. Le rodéo, ajouté à ceci, provoquent des cris et de l’agitation de la part des spectateurs dans les estrades. L’adrénaline de la foule est dans le tapis ! Et, n’importe qui peut faire ces “provocations”, nul besoin d’avoir un titre particulier pour le faire !

C’est tout de même particulier à voir, car c’est très dangereux ! Il n’y a donc pas juste le rodéo qui a lieu devant nos yeux, mais des échanges entre les taureaux et certains des spectateurs. Soyez préparés à cela, si c’est votre première visite, car certaines personnes se font piétiner et des accidents plus graves arrivent parfois.    

À voir l’animation de la foule et le nombre de personnes présentes, il ne fait aucun doute que les gens du pays apprécient cette activité qu’est le rodéo. Il fait partie des fêtes locales. Il s’agit d’une activité traditionnelle ancienne qui est très populaire sur place.

Mon appréciation du rodéo

Même si j’ai trouvé cela un peu intense à voir comme activité (surtout en rapport aux spectateurs intervenant dans l’arène), je peux dire en gros que j’ai apprécié ma sortie. Pour les photos, toutefois, je m’y reprendrai… J’ai apprécié l’ambiance festive avec orchestre costaricienne et j’ai également aimé voir et me “baigner” dans ce grand rassemblement de ticos.

J’ai aussi beaucoup apprécié que les taureaux ne soient ni blessés ni mis à mort dans l’exercice comme dans d’autres pays.  

Où trouver un rodéo?

Le rodéo est souvent entouré d’activités diverses, tels que parade équestre, fête, concerts, feux d’artifice et diverses autres permettant de rassembler les familles et amis. On en trouve un peu partout au pays.  

Si vous êtes au Costa Rica n’importe où entre décembre et avril, il y a de fortes chances que vous puissiez assister à l’un d’eux. Surveillez bien les annonces à ce sujet.


Bon rodéo ou bonne corrida (ou fiesta) « a la Tica! »


Related Articles

Laisser un commentaire