Accueil » L’Humain dans toute sa magnificence

L’Humain dans toute sa magnificence

par Linda Leduc
69 vues

Nous louons en ce moment (depuis le 1er novembre 2022), une villa à Ojochal, une petite ville située sur le côté sud du Pacifique. Au départ, nous étions déçus qu’il y ait un chantier de construction de 2 maisons juste à côté de notre villa. Du bruit, des va-et-vient…  Toutefois, au lieu de nous plaindre, nous avons lâché prise et accepté la situation.  Depuis, quelles belles découvertes nous avons faites !

Dès la première semaine, les travailleurs ont commencé à nous saluer. Ayant appris un peu d’espagnol avec Duolingo, nous avons pu communiquer avec eux à l’aide de quelques mots accompagnés de bien des gestes, ha ha ha ! C’est incroyable comme ces hommes travaillent fort ! Et quelle surprise de voir qu’ils utilisent encore les mêmes outils que nos grands-parents utilisaient dans les années 1900 !  La première chose qui nous a ébahis, ce fut leur technique pour fabriquer le mortier :  ils font le malaxage manuellement, en portant de grosses chaudières de sable et d’eau dans ce mélangeur électrique, puis ils versent le mortier dans des chaudières qu’ils transportent à la main, et cela beau temps, mauvais temps ! Tous ces efforts sont agrémentés de musique vivante, et de chants ! C’est de toute beauté de les voir travailler. 

Chaque matin, ils nous saluent en nous souhaitant “buenas días” avec un grand sourire. Leur personnalité : polis, joyeux et très respectueux.

Mon amie Christine et moi avons eu l’idée de leur servir une soupe assaisonnée d’un de mes ‘rubs’. Au lunch, j’ai attiré leur attention pour leur dire que je leur avais fait une soupe. Curieux ? Un des hommes s’est approché et a aussitôt retiré son chapeau : quelle galanterie ! Je leur ai demandé s’ils voulaient une marmite de soupe. La première question qu’ils m’ont posée a été: « Combien ça coûte ?”. Ils étaient surpris lorsque je leur ai dit que c’était un REGALO/cadeau. Ils ont accepté avec plaisir. Ils ont tout mangé et rapporté la marmite propre en exprimant des gestes de remerciement et que c’était délicieux. On les entendait encore le lendemain en parler à leurs confrères qui avaient été absents et tous les hommes nous ont salué.

Plus tard, nous sommes retournés visiter les maisons qui sont maintenant presque terminées, et nous les avons félicités de leur travail et leur grand courage. 

Cette expérience humaine m’a permis de réaliser une fois de plus, comment l’homme est bon et comment l’humain, dans toute sa magnificence, peut réaliser, accomplir, et offrir tant de choses avec si peu.

UN GRAND RESPECT à ces hommes.


Related Articles

1 comment

Yves Laverdière 15 Décembre 2022 - 23 h 27 min

J’ai vraiment aimé votre article 🙂

Répondre

Laisser un commentaire