Accueil » Comment se préparer à vivre au rythme de la Pura Vida au Costa Rica

Comment se préparer à vivre au rythme de la Pura Vida au Costa Rica

par Stéphane Bélanger
305 vues
slow living costa rica

Le Slow Living : Une approche qui aspire à une vie simplifiée, plus saine et plus zen

Dans une récente entrevue, j’ai eu le plaisir de discuter avec Yves Pepito à propos d’une philosophie qui se rapproche étrangement de celle que l’on retrouve au Costa Rica (la « pura vida »), c’est la philosophie du « Slow Living ». Selon mon humble avis, ralentir son rythme de vie avant de s’installer au Costa Rica permet de mieux s’adapter et apprécier la vie d’ici. J’ai choisi de faire référence au concept du Slow living afin que vous ayez des exemples concrêts à mettre en pratique avant et prendant votre séjour au Costa Rica.

Je suis natif du Québec et je vis au Costa Rica depuis maintenant près de deux ans et j’adore ce pays ! J’ai découvert un rythme vie plus posé que celle que l’on retrouve en Amérique du Nord. Ce style de vie plus sain correspond à ce que je recherchais. En plus de ces innombrables beautés naturelles (montagnes, waterfalls, insectes, plages…) et activités intéressantes, j’ai fait la connaissance de gens des plus aimables.

Voici donc mon humble vision du concept du Slow Living, ses bienfaits et son application au quotidien.

Le Costa Rica, avec sa culture et son environnement naturellement propices à la détente et à la connexion avec soi-même et les gens, est un endroit idéal pour vivre le Slow Living

Le Slow Living : Ralentir pour mieux apprécier sa vie

Le Slow Living, est l’art de ralentir pour mieux apprécier la vie dans sa globalité. Elle nous invite à retrouver un rythme plus sain et équilibré et à rester en connexion avec ce qui fait du sens pour soi. C’est une philosophie qui met l’accent sur le fait de prendre le temps d’apprécier les choses simples de la vie. Tout en ayant des habitudes de vie qui favorisent le mieux-être et la communication. On peut faire des liens avec le courant populaire appelé la « pleine conscience ».

Pour moi, c’est devenu une priorité de vivre à un rythme de vie plus en harmonie avec mon corps et mon esprit. Cela fait suite à une profonde réflexion personnelle après avoir frôlé le burnout en 2007. J’ai réalisé que malgré que j’aimais mon emploi comme intervenant social et mes projets personnels c’était devenu trop exigeant à un moment donné. Je me tenais occupé tous les soirs et les fins de semaine, avec peu de moment de ressourcement.

J’ai décidé de prendre du recul avec un congé d’un mois, pour identifier ce qui était vraiment important pour moi. Et surtout, pour redonner du sens à ma vie. Autrement dit, savoir dans quel but je faisais tout ça. C’est ainsi que j’ai découvert, sans le savoir, le Slow Living. Le fait d’être plus attentif à ce qui se passe dans le moment présent me procurait plus de satisfaction! En plus de me réaliser professionnellement, cela me maintenait dans un état de bien-être plus longtemps. En plus d’avoir un effet bénéfique sur ma santé.

Comment appliquer la pratique du Slow Living au quotidien

premièrement, il nous faut d’abord reconnaitre notre besoin de ralentir et d’être plus présent. Comme avant toutes nouvelles habitudes, il faut d’abord savoir pourquoi on veut en adopter une nouvelle. Il est important d’avoir une raison plus grande que l’effort que cela va prendre pour la mettre en pratique.

Ça ne sert à rien d’appliquer des pratiques si on ne sait pas pourquoi on les fait. On va simplement abandonner et reprendre nos anciennes habitudes et se dire que ce n’est pas pour nous.

Dans le but de vous inspirer dans votre recherche du mieux-être, je vous partage quelques exemples pratiques de Slow Living qu’il est possible d’intégrer progressivement dans son quotidien.

Exercices pour vous aider à ralentir le rythme:

  • Réduire le temps sans téléphone. Prendre des moments de déconnexion avec les écrans y compris son téléphone. En profiter pour faire quelque chose qui nous fait réellement du bien : lire, écrire, marcher, s’entraîner, etc.
  • Contemplation et méditation. Prendre le temps de se connecter avec soi-même. En pratiquant la contemplation, la méditation ou en écoutant de la musique qui nous relaxe.
  • Prendre le temps de cuisiner et savourer la nourriture : Accorder du temps pour préparer de bons repas, seul, entre amis ou en famille. Prendre conscience de chaque bouchée sans pensée aux obligations ou autres distractions et sans être devant un écran. Plus facile à dire qu’à faire. 😉
  • Appeler un proche. Prendre le temps de passer un appel à un ami ou à un membre de sa famille pour maintenir des liens forts. Ou simplement pour offrir une écoute authentique en étant 100% présent.
  • Pratiquer la gratitude. Prendre quelques instants pour exprimer sa gratitude au quotidien et se concentrer sur le moment présent. De nombreux bienfaits sont ressentis lorsque nous pratiquons la gratitude. Il existe une variété de « journal de gratitude » où l’on peut écrire les moments que l’on a apprécié le plus.

Le plus difficile n’est pas d’apporter des changements dans son quotidien. C’est de modifier notre façon de penser afin d’atteindre une certaine quiétude d’esprit. Qui nous fait vivre un sentiment de contrôle de ses pensées, et donc de ses émotions.

Ralentir son rythme de vie débute donc dans sa tête, dans la façon dont nous percevons les choses.

« Entre une situation et notre réaction face à elle, il y a un espace où nous avons le plein pouvoir de décider avec quelle émotion nous allons vivre cette situation »

Voici quelques exemples pour modifier notre mode de pensé qui nous créait du stress.

C’est davantage cet aspect que l’on peut développer avec des formations et du coaching :

  • Lorsque l’on se sent coupable de ralentir le rythme ou de prendre une pause durant la journée. Parmi toutes les choses vous faites, trouvez-vous une bonne raison de mériter cette pause et pratiquez-vous à l’apprécier pleinement. Votre corps (et votre cerveau) a besoin de se ressourcer pour être optimal. Le forcer c’est l’épuiser.
  • Changer de perspective, voir les situations difficiles comme des opportunités de changement qui vous feront maturer à tous les niveaux. Une fois cette expérience acquise, les situations du même genre ne vous affecteront plus de la même manière.
  • Apprendre la résilience envers les situations que nous ne pouvons pas changer.
  • Des doutes vous empêchent de passer à l’action ? Devenez plus proactif et aller chercher l’information qui vous permettra de vous rassurer et d’agir.
  • Au lieu de vous dire « je n’ai pas le temps », remplacer la phrase pas « Je vais prendre le temps bientôt ».

Toutes ses pratiques psychologiques peuvent réduire considérablement le niveau de stress et augmenter votre niveau de satisfaction de votre vie. De plus, lorsque vous améliorez un aspect sur vous-même, cela a des effets dans toutes les sphères de votre vie. Familiale, professionnelle, santé, etc.

Le Costa Rica, un lieu propice au Slow Living ?

Le Costa Rica, avec sa culture et son environnement naturellement propices à la détente. Également une meilleure connexion avec soi-même et les gens. Je considère que c’est un endroit idéal pour vivre le Slow Living. En fait, je me demande même si ce concept n’a pas été inspiré de la philosophie « Pura vida » ?

Les Costariciens sont reconnus pour leur mode de vie sain et leur appréciation de la nature. Cela crée une atmosphère favorable entre autre pour vivre le moment présent. Saviez-vous que la péninsule de Nicoya fait partie des cinq régions du monde qui ont été nommées des zones bleues. Celles-ci ayant des populations avec une forte longévité au-dessus de 95 ans.

Le Slow Living est donc une approche de vie qui nous invite à ralentir pour mieux apprécier chaque instant. À prioriser ce qui est important pour nous et à donner plus de sens à notre vie. En mettant en pratique des habitudes simples et en accordant du temps à soi-même, on peut trouver un équilibre et une sérénité qui nous permettent de savourer pleinement sa vie. Que ce soit au Costa Rica ou ailleurs, le Slow Living offre une perspective différente sur les situations qui surviennent. C’est une opportunité de se reconnecter avec soi-même. Mais également avec les gens et la nature afin de trouver le bonheur dans les petites choses de la vie.


VOUS DÉSIREZ EN SAVOIR PLUS SUR LE SLOW LIVING ET LE STYLE DE VIE DE STÉPHANE AU COSTA RICA ? VOYEZ CETTE ÉMISSION SPÉCIALE DIFFUSÉE SUR LE CANAL DE PEPITO LIVE SUR YOUTUBE.

Related Articles

Laisser un commentaire