Accueil » La plante qui se prend pour un homard: l’énigmatique héliconia

La plante qui se prend pour un homard: l’énigmatique héliconia

Les héliconias sont des plantes indigènes des forêts tropicales humides

par Chantal Moreau
703 vues
Heliconia aux pinces de homard

L’heliconia pince de crabe est importante en tant que source de nourriture pour les oiseaux, notamment les colibris.

L’une des plantes les plus belles qu’on y trouve, mais qui est quelque peu particulière visuellement, par sa forme originale, est l’héliconia.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter la version audio dynamique de cet article :

L’une des plantes les plus belles qu’on y trouve, mais qui est quelque peu particulière visuellement, par sa forme originale, est l’héliconia. Cette plante exotique éclaire aussi les forêts tropicales et les jardins du Panama de ses couleurs vives et de sa forme unique.

Vous ne pourrez pas la manquer lors de votre voyage au pays, car cette plante tropicale vigoureuse a de longues tiges sur lesquelles l’on trouve de longues bractées (des feuilles modifiées) colorées et cireuses d’une structure assez inhabituelle. Ces bractées ressemblent à des pinces de homard disposées de part et d’autre de la tige, et dans lesquelles l’on trouve des fleurs tropicales très petites et discrètes.

Il faut savoir que ces bractées effilées, tournées vers le haut, sont remplies de nectar. Un nectar qu’adore les papillons, les insectes pollinisateurs, les chauves-souris, mais surtout les colibris attirés par leur couleur intense (rouge vif, orange et jaune). Elles sont donc une importante ressource de nourriture pour la faune de l’Amérique centrale.

Selon les experts, il y a des espèces d’héliconias qui auraient tellement coévolué avec les colibris, qu’elles auraient des fleurs de la taille exacte du bec de ceux-ci. Les petites grenouilles aiment se cacher à l’intérieur des bractées “pinces de homard”, car elles gardent toujours de l’eau, ce que les petits oiseaux aiment aussi, car elles sont une bonne place pour se cacher et un très pratique perchoir.

 

Les Heliconias Psittacorum fleurissent surtout pendant la saison des pluies. 

Autour de ses tiges épaisses et robustes, son feuillage vert franc est coriace et ressemble à celui du bananier. Ces tiges deviennent souvent un refuge pour des chauves-souris qui se logent en dessous en famille.

La plus commune des héliconias est l’Heliconia Latispatha, qui se trouve souvent en bordure des routes ou dans des zones ensoleillées de végétation secondaire. Au Costa Rica, il existe plus de 35 espèces natives d’héliconias, mais on trouve également de nombreux hybrides exotiques dans les plantations et les jardins. À l’échelle mondiale, il existe environ 200 à 250 espèces d’héliconias indigènes, et la plupart se trouvent dans les tropiques américaines.

Elles sont souvent confondues avec les oiseaux du paradis, mais ce ne sont pas tout à fait les mêmes plantes (ce sont des cousins éloignés; car les oiseaux du paradis sont disposés de manière très différente et leurs feuilles sont moins épaisses et de texture moins coriace).

Les héliconias sont des plantes indigènes des forêts tropicales humides du Costa Rica. Vous pouvez les voir en visitant des parcs nationaux et des réserves naturelles, particulièrement dans les zones de basse altitude où le climat est humide.

L’héliconia peut être utilisée en bouquets, qui durera longtemps, ce qui en fait l’une des plantes coupées préférées des amoureux  du Costa Rica et d’ailleurs.

 

L’Heliconia Rostrata est une espèce de plantes à fleurs de la famille des Heliconiaceae, originaire de l’Amérique centrale.

Related Articles

Laisser un commentaire