Accueil » Connaissez-vous le tamarin ?

Connaissez-vous le tamarin ?

Une belle découverte pour la santé !

par Danielle Bourdages
1,1K vues

J’ai rencontré une gentille dame tica qui ramassait des tamarins sur la plage de Playa del Coco. Elle m’a expliqué comment elle faisait du jus avec ce fruit. Mais avant cela, je vais vous parler de ce fruit tropical qui provient de l’arbre appelé le tamarinier.

Cet arbre majestueux procure beaucoup d’ombre, ce qui est apprécié pendant les longues heures d’ensoleillement au pays. Il forme de jolies grappes de fleurs jaunes de mai à juin, qui laissent place à d’étonnantes gousses brunes entre décembre et mars. Il y en a beaucoup dans la région du nord-ouest du Costa Rica.

Le fruit a une cosse un peu rigide mais tout de même mince et cassante. Il est légèrement fibreux avec un noyau. J’ai trouvé que cela ressemblait étonnamment à la datte par sa couleur et sa texture qui est un peu collante. Il est légèrement sucré et acidulé, et il est riche en fibres. Ici, nous l’appelons communément tamarindo. Il y a un village du même nom qui est très connu dans le Guanacaste pour le surf, sa plage et ses restaurants. Un rendez-vous pour les jeunes qui aiment s’amuser et faire la fête.

Selon mes recherches, il est utilisé depuis très longtemps en médecine ayurvédique et chinoise. Il recèle de nombreuses vertus, notamment digestives et antiseptiques.

Il a des propriétés laxatives, donc il faut en consommer modérément. Il contribue également à limiter de manière générale les troubles digestifs, tels que les ballonnements et les ulcères d’estomac.

C’est un antiseptique reconnu qui aide à calmer les infections respiratoires, les maux de gorge et urinaires.

Elle m’a dit que nous pouvions le manger comme un bonbon en suçant la chair jusqu’au noyau. J’ai testé immédiatement et j’ai bien aimé. En plus, c’est bon pour la santé !

Les locaux en font un jus très populaire, voici leur technique :

Mettez une poignée de fruits dans de l’eau, laissez macérer une vingtaine de minutes. Ensuite, avec les mains, nettoyez les fruits dans l’eau en frottant les noyaux pour enlever la pulpe. Filtrez le tout, ce qui donnera une délicieuse eau à boire avec des glaçons. La dame me disait qu’elle ajoutait du sucre. Si, comme moi, vous faites attention à votre consommation de sucre, remplacez-le par du miel ou du sirop d’érable selon votre goût en testant. Personnellement, je trouve que c’est très bon au naturel.

Le tamarin se consomme surtout sous forme de jus, de sirop ou de confiture. La pâte de tamarin peut être incorporée dans des recettes de curry avec de la viande ou du poisson pour obtenir une saveur sucrée-salée légèrement acidulée. On ajoute aussi du tamarin dans des soupes, des purées et des salades. Il existe des recettes proposées sur le web.

Une belle découverte pour la santé !


Related Articles

Laisser un commentaire