Accueil » Attention aux rumeurs concernant l’utilisation du permis de conduire pour les étrangers visitant le Costa Rica

Attention aux rumeurs concernant l’utilisation du permis de conduire pour les étrangers visitant le Costa Rica

Le 180 jours est proposé mais n'est pas encore accepté!

par Yves Pepito Malette
1,7K vues

Des rumeurs circulent sur les plateformes de médias sociaux à travers le Costa Rica selon lesquelles le pays aurait apporté d’importantes mises à jour aux réglementations régissant l’utilisation et l’homologation des permis de conduire étrangers.


«Mais attention» avise l’experte en immigration et avocate Marcela Gurdian, «ce qui circule, ce sont des modifications proposées à la loi existante qui n’ont pas encore été approuvées et mises en place», indique Marcela Gurdian. Ces amendements, publiés dans le journal officiel «LA GACETA», concernent spécifiquement l’article 91 de la Loi sur la circulation, qui simplifierait éventuellement la reconnaissance des permis de conduire étrangers.


L’un des changements les plus importants indique que les étrangers pourront conduire des véhicules correspondant aux mêmes catégories que leur permis étranger pour la même durée autorisée que leur séjour légal au Costa Rica.
Pour les touristes, la période de reconnaissance sera directement liée à la durée autorisée de leur séjour au Costa Rica, déterminée par leur nationalité respective. Par exemple, les personnes originaires de pays qui se voient accorder un visa touristique de 90 jours pourront légalement conduire pendant toute la durée de leur séjour. De même, ceux issus de pays avec une autorisation de séjour de 180 jours bénéficieront du même privilège. Les nomades numériques sont autorisés à conduire légalement pendant une année entière.


Les étrangers titulaires d’un statut de résident approuvé au Costa Rica doivent toujours homologuer leur permis de conduire étranger. Les exigences essentielles pour ce processus demeurent inchangées. Il est important de noter que les personnes actuellement en attente d’une résolution finale de l’immigration peuvent continuer à utiliser leur permis de conduire étranger pendant toute la période, car ils sont considérés comme légaux dans le pays, la décision finale de l’immigration étant encore en attente.


Ces importantes mises à jour proposées du processus de reconnaissance des permis de conduire au Costa Rica représentent une avancée significative vers la commodité et la clarté pour les conducteurs étrangers, y compris les touristes et les résidents, en alignant les périodes de reconnaissance sur la permanence légale.


Ces changements proposés interviennent après l’annonce, le mois dernier, d’une extension de la durée autorisée de séjour pour les visiteurs au Costa Rica. Au lieu de la limite précédente de 90 jours, les personnes peuvent désormais rester jusqu’à 180 jours. Cela signifie que les touristes et les visiteurs au Costa Rica n’ont plus besoin de quitter le pays tous les trois mois pour renouveler leur visa.


Les modifications proposées à la Loi sur la circulation s’harmoniseront avec les nouvelles politiques adoptées par les autorités de l’immigration du Costa Rica. Entre-temps, la période légale pour conduire avec un permis de conduire étranger au Costa Rica restera de 90 jours, ce qui signifie que faire un «Border Run» pour maintenir ces permis de conduire et assurances sera toujours nécessaire.


Related Articles

Laisser un commentaire