Accueil » L’acrobate de la jungle: le coati!

L’acrobate de la jungle: le coati!

par Chantal Moreau
411 vues

Au Costa Rica, lors de visites, il n’est pas rare de croiser un groupe de coatis. On en trouve partout, vous en verrez donc très certainement dans les forêts, sur les plages ou à bien d’autres endroits.  

Qu’est-ce qu’un coati?  Il s’agit d’un animal: un mammifère terrestre omnivore.

Le coati possède une tête longue et un museau sensible ressemblant à un cochon (point culminant de son visage, qui est généralement long et flexible, et qui peut être tourné à 60 degrés dans toutes les directions pour pousser des objets sur le sol et pour la détection de la nourriture) et une fourrure épaisse (dont les couleurs varient) avec des anneaux blancs ou crème autour des yeux, du museau et de la queue.  Ses pattes se prolongent par de puissantes griffes non rétractiles, qui lui servent à grimper aux arbres et à gratter le sol. Il peut faire pivoter ses pattes de 180 degrés, de sorte qu’il peut descendre d’un arbre la tête en premier. Ses dents sont pointues.  Il est de la famille des ratons laveurs.  

Les coatis ressemblent à un étrange croisement entre un raton laveur et un lémurien.  Ils dressent généralement leur queue en l’air lorsqu’ils marchent. 

Fait cocasse: Lorsque des vidéos prises d’eux en train de courir la queue en l’air sont visualisées à l’envers, ils ressemblent à de petits dinosaures.  Ce fait leur a valu d’être un peu plus connus à cause de cela, ces dernières années, grâce à des gens qui se sont amusés à mettre de telles vidéos sur Internet.

Les coatis sont habitués à la présence des gens et vont à leur rencontre.  Ils ont un grand sens de l’odorat et sont connus pour être de petits chapardeurs en saisissant ce qu’ils peuvent si vous laissez de la nourriture sans surveillance.  Étant plutôt agiles, ils peuvent même entrer dans les demeures pour voir s’ils peuvent y trouver quelque chose d’intéressant à se mettre sous la dent.  Ce sont de gros gourmands, curieux et fouineurs.  Pour certaines personnes, ils sont une genre “d’attraction” du Costa Rica, mais pour d’autres, pour les raisons invoquées ci-dessus, ils le sont un tout petit peu moins. 

Comme tous les animaux sauvages qui se sont habitués aux humains, il vaut mieux les laisser tranquilles. Il est recommandé de ne jamais se placer entre eux et de la nourriture, car ils pourraient devenir agressifs. 

Nous ne le répéterons probablement jamais assez, mais nous ne devrions jamais nourrir les animaux sauvages, dont ceux-ci, à la fois pour le bien de l’animal et pour des raisons de sécurité.


Related Articles

4 commentaires

Josée Lapointe 12 janvier 2023 - 1 h 29 min

Merci pour cet article sur les coaties, ils sont un peu partout comme les singes hurleurs, il suffit de regarder dans les grands arbres et hop, il y a de la vie, le Costa Rica est fantastique pour la protection des animaux…

Répondre
Chantal Moreau 17 janvier 2023 - 2 h 10 min

Ca fait plaisir. Merci de me lire. 🙂 Oh oui, le Costa Rica est beau avec tous ses animaux!

Répondre
Jeannot Trudel 19 février 2023 - 19 h 17 min

Article très intéressant Chantal! J’en sors mieux informé. Pura vida!

Répondre
Chantal Moreau 16 mars 2023 - 19 h 30 min

Merci pour votre gentil commentaire!

Répondre

Laisser un commentaire