Accueil » Des palmiers au Costa Rica ?

Des palmiers au Costa Rica ?

par Chantal Moreau
320 vues

Les palmiers évoquent pour nous une foule d’images, que ce soit une oasis dans un désert, une plage tropicale idyllique, du temps chaud et ensoleillé, une île paradisiaque, la paix et la tranquillité, l’union de la terre et du ciel…

J’ai eu la chance de voir des palmiers dans quelques endroits du monde, mais je ne sais pas pourquoi j’ai été surprise d’en voir autant au Costa Rica, et partout.

En effet, une abondance de palmiers majestueux borde de nombreuses plages du Costa Rica. C’est tout simplement magnifique !  Des palmiers dressés vers le ciel bordent aussi plusieurs routes ou rues. Ils sont parfois si grands que lorsque vous regardez en haut, vous ne voyez que ces palmiers sur un fond de ciel bleu. 

Il y en a aussi de bien plus petits dont on peut voir tous les détails. Certains autres semblent avoir été amenés à un endroit précis dans les jardins et y ont été plantés en rangées bien uniformes. D’autres, souvent isolés au milieu des montagnes, dominent de leur cime les forêts tropicales. 

Il existe différents types de palmiers dans le monde. Le Costa Rica compterait environ 109 de ces espèces. Les plus connus seraient le palmier dattier et le cocotier. 

La plupart de ces «arbres du sud» ont la forme du palmier classique, d’une seule tige haute avec un groupe de grandes feuilles étalées au sommet, mais il existe également de nombreuses exceptions. Toutefois, dans la majorité des cas, les palmiers sont élégants, ont un port majestueux ainsi qu’un superbe feuillage. Battu par le vent, le palmier robuste et souple plie, s’incline et se relève toujours. 

Depuis l’Antiquité, le palmier est attribué au mythe du soleil pour évoquer la gloire et l’immortalité, en raison de la disposition harmonieuse de ses branches et de ses feuilles semblables à des rayons. 

De nos jours toutefois, le palmier est un symbole populaire pour les tropiques et pour les vacances. 

Je vous invite comme moi à porter une attention particulière à ce majestueux arbre; il vous fera rêver.

Related Articles

11 commentaires

Josée Lapointe 8 août 2022 - 11 h 20 min

j’adore l’eau de coco, naturel et remplis de bienfaits pour la santé, on trouve des vendeurs un peu partout sur les routes… Miam Miam, j’aime aussi la chair de coco 🙂

Répondre
Chantal Moreau 8 août 2022 - 22 h 58 min

Il faudra que j’essaie l’eau de coco à nouveau, à ma première expérience je n’ai pas aimé. Par contre, la chair de coco, j’adore!

Répondre
Yves Laverdière 8 août 2022 - 11 h 25 min

Article intéressant qui nous fera regarder les palmiers avec encore plus d’attentions 🙂

Répondre
Chantal Moreau 8 août 2022 - 22 h 59 min

Oui, super! Faut juste s’asseoir dessous, et lever la tête, et le plus gros du travail est fait, hihihi (blague)! Merci beaucoup pour le commentaire!

Répondre
Yves Pepito Malette 8 août 2022 - 11 h 28 min

Merci à Chantal pour cette précieuse collaboration. Et merci aussi aux lecteurs de Mag506 qui sont de plus en plus nombreux.

Répondre
Chantal Moreau 8 août 2022 - 23 h 00 min

Merci à toi surtout, et un gros bienvenu aux nouveaux lecteurs!

Répondre
SOPHIE 8 août 2022 - 13 h 00 min

Merci Chantal, encore un article intéressant !
Et buvont avec de la pipa fria à la santé incroyable de Mag506.com !!! Cette eau de coco qui a plein de vertues pour notre santé !
Santé à toi et toute l’équipe !

Répondre
Chantal Moreau 8 août 2022 - 23 h 01 min

Merci beaucoup! Oui, buvons à la santé de ce bel outil qu’est Mag506.com et au plaisir de peut-être vous rencontrer à ma prochaine visite? 🙂

Répondre
Danielle 8 août 2022 - 13 h 52 min

Magnifique les palmiers , je ne savais pas qu’il y avait autant de sortes !
Et que dire des produits qui en d’écoule.
Je suis une fan de l’huile de Coco en cuisine, sur ma peau et mes cheveux

Répondre
Chantal Moreau 8 août 2022 - 23 h 04 min

Impressionnant, n’est-ce pas qu’il y en ait autant? J’aime également l’huile de coco en cuisine. Un beau produit. Merci pour ton commentaire!

Répondre

Culture de palmiers au Costa Rica

Gil 20 mars 2024 - 11 h 39 min

Je vis au Costa Rica depuis 7 ans.
Je possède 15 variétés différentes de palmiers.
Certain déjà assez grands. Et aussi certains encore assez jeunes.
Comme je suis un pépiniériste retraité.
C’est assez simple pour moi de trouver des palmiers nouveaux. Et surtout les semences.
Après quelques mois les germinations opérées.
Je replante en pots pour faciliter la culture.
Ce qui me donne des quantités de chaque plante pour vendre ou échanger avec d’autres plantes.

Répondre

Laisser un commentaire