Accueil » Des expatriés américains arrêtés au Guatemala pour contrebande d’anciens artefacts mayas

Des expatriés américains arrêtés au Guatemala pour contrebande d’anciens artefacts mayas

par Yves Pepito Malette
119 vues

Un couple d’expatriés américains au Guatemala fait face à des accusations de contrebande d’artefacts historiques, ce qui pourrait signifier de cinq à dix ans de prison s’il est reconnu coupable.

Stephanie Allison Jolluck a été soupçonnée pour la première fois le 10 novembre, lorsqu’elle a été arrêtée à l’aéroport de Guatemala City, a rapporté l’Associated Press. Ses bagages étaient assez lourds, déclenchant une inspection. À l’intérieur, les responsables ont trouvé deux grandes sculptures en pierre mayas, datant de 600 et 900 de notre ère. Jolluck a affirmé les avoir achetées sur un marché d’Antigua, où elle vit.

Il semble maintenant que ces sculptures n’étaient que la pointe de l’iceberg. Trois jours plus tard, la police a arrêté Jolluck dans sa voiture et a trouvé 166 autres artefacts historiques. Un juge l’avait déjà libérée de sa garde à vue.

Jolluck était avec un autre américain, Giorgio Salvador Rossilli, et tous deux ont affirmé que les œuvres d’art étaient des reproductions sans valeur. Rossilli a également affirmé qu’il avait restauré certains des artefacts trouvés dans leur voiture pour leur propriétaire et qu’il les avait rendus lors de son arrestation.

Related Articles

Laisser un commentaire