Accueil » Ce mois-ci: le Costa Rica accumule 9 000 cas de dengue de plus par rapport à l’ensemble de l’année 2022

Ce mois-ci: le Costa Rica accumule 9 000 cas de dengue de plus par rapport à l’ensemble de l’année 2022

Le pays déclenche une alerte sanitaire en raison de l'augmentation des cas

par Yves Pepito Malette
1,3K vues

À l’approche de la saison touristique au Costa Rica, il est essentiel de se tenir ‘informé sur la situation actuelle des cas de dengue, surtout dans les régions humides du pays. Une vigilance accrue est recommandée.

Les statistiques indiquent un total de 16 667 cas de dengue depuis le début de cette année, alors que l’année précédente s’était terminée avec 7 485 infections.

Le Costa Rica fait face à une forte circulation de dengue en 2023. Selon les données du Ministère de la Santé, jusqu’à la semaine dernière, le nombre total de cas de 2022 a été dépassé de 9 182.

Si nous regardons les données des trois dernières années, la situation difficile que le pays traverse est mise en évidence.

2020: 10 056 cas
2021: 5 081 cas
2022: 7 485 cas


Cette année également, cinq cas graves de dengue ont été enregistrés, alors qu’aucun n’a été signalé en 2022. L’Hôpital des Enfants rapporte jusqu’à présent sept jeunes hospitalisés pour des signes d’alerte dus à cette maladie.

“Il y a des cas aigus de dengue qui peuvent se manifester sans signes d’alerte. Ils sont étroitement surveillés en ambulatoire. D’un autre côté, il y a les patients atteints de dengue avec signes d’alerte, qui peuvent être mortels.”

Marcela Hernández, du département de médecine de l’Hôpital des Enfants.

Le Costa Rica a déclenché une alerte sanitaire en raison de l’augmentation des cas depuis le 6 septembre, et les données montrent une croissance exponentielle au cours des quatre derniers mois.

Les cas aigus de dengue présentant des signes d’alerte montrent:

  • Douleur abdominale
  • Vomissements
  • Fatigue et faiblesse
  • Déshydratation
  • Troubles de la conscience
  • Signes de saignement, comme des ecchymoses inexpliquées
  • Pétéchies (petites tâches cutanées de couleur rouge à violacée)

“Si un patient présente ces symptômes, il est préférable de l’hospitaliser. Ceci car d’autres symptômes plus graves peuvent survenir, comme une basse pression artérielle ou un choc dû à une perte de liquide”, a expliqué Hernández.

Il est également recommandé, en cas de suspicion de dengue, de se rendre immédiatement dans un centre médical et de ne pas s’automédiquer.

“Une personne infectée par la dengue peut récupérer favorablement, mais si elle est à nouveau infectée par un autre sérotype, elle peut développer une dengue hémorragique, qui peut être mortelle”, a alerté le ministère.

Actuellement, les quatre sérotypes de dengue circulent, une situation qui n’avait pas été vue depuis 23 ans.

L’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) indique que, dans la plupart des cas, la dengue provoque des symptômes légers ou même aucun symptôme et guérit en une ou deux semaines. Cependant, dans de rares cas, elle s’aggrave et peut être fatale.

Lorsque les symptômes apparaissent, ils le font généralement entre 4 et 10 jours après l’infection et durent de 2 à 7 jours. Ils peuvent être:

  • Fièvre élevée (40 °C/104 °F)
  • Maux de tête intenses
  • Douleur derrière les yeux
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Augmentation des ganglions lymphatiques
  • Éruption cutanée
    L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a alerté que le réchauffement climatique augmente les cas dans le monde entier et que cette année, nous pourrions atteindre des records historiques.

“La dengue est la maladie tropicale la plus rapidement propagée dans le monde et représente une “menace pandémique”, a averti l’OMS.

Prévention:
Il est également demandé à la population d’adopter des mesures préventives et des actions pour réduire les cas.

“Le ministère ne peut pas éliminer la dengue tout seul. De notre côté, nous renforçons les actions que nous avions déjà entreprises et espérons que vous ferez de même à la maison. Cela ne prend que 10 minutes ou moins par semaine, et cela peut protéger nos familles.”

Mary Munive, ministre de la Santé du Costa Rica

“La dengue est une maladie que nous pouvons contrôler si nous éliminons tous les sites de reproduction autour de nous”, a souligné Munive.

Selon le ministère de la Santé, du 23 octobre au 3 novembre, les fumigations et les visites à domicile seront intensifiées dans le cadre des travaux ciblés dans les provinces les plus touchées.

La dengue est une maladie virale aiguë, transmise par la femelle infectée du moustique Aedes aegypti, qui provoque également le zika et le chikungunya.

Pour éviter la transmission du moustique, chez vous, vous pouvez:

  • Nettoyer et vider régulièrement les récipients d’eau
  • Vérifier et nettoyer les gouttières
  • Tous les plastiques noirs dans les cours qui accumulent l’eau
  • Mettre les pneus inutilisés à l’abri ou les emmener dans des sites de collecte
  • Si vous visitez des zones à haut risque d’infection, utilisez un répulsif, portez des vêtements à manches longues et dormez avec des moustiquaires.

La lutte contre la dengue ne repose pas uniquement sur les épaules des professionnels de la santé ou des autorités; elle commence chez nous, dans nos maisons, nos jardins et nos quartiers. Adoptons des comportements préventifs, restons informés et œuvrons ensemble pour éradiquer cette menace. La vigilance est le prix de notre sécurité collective.


Related Articles

Laisser un commentaire