Accueil » Le boom immobilier et le Costa Rica

Le boom immobilier et le Costa Rica

par Yves Pepito Malette
177 vues

Pourquoi le Costa Rica est-il si attrayant compte tenu de l’inflation et des prix élevés de l’immobilier en Amérique du Nord ?

Dans de nombreuses régions des États-Unis et du Canada, le marché immobilier est brûlant. Un bon nombre de ceux qui vendent leur maison en tirent un beau profit.

Les pénuries de stocks signifient que les prix des maisons pourraient continuer à augmenter. Les prix élevés et la demande de logements neufs dans ces pays n’ont jamais été aussi bons, mais il y a un manque de produits.

L’offre de maisons disponibles à la vente est si faible que même une forte baisse de la demande à la suite de taux plus élevés ne transformera pas cela en un marché d’acheteurs, disent les experts en immobilier.

Les prix des maisons continueront d’augmenter parce qu’il n’y a pas assez de maisons disponibles pour répondre à la demande, et la combinaison de la hausse des prix des maisons et des taux hypothécaires élevés signifie que moins de gens pourront se permettre d’acheter en Amérique du Nord.

Alors les gens regardent ailleurs

Le marché immobilier florissant du Costa Rica est devenu une option d’investissement intéressante et viable. Comparativement au marché de l’hémisphère nord, il y a eu une accalmie des ventes de maisons au Costa Rica en Amérique Centrale au début de la pandémie.

Mais au cours du second semestre 2021 et à ce jour, il y a eu un boom immobilier dans les zones balnéaires comme le Guanacaste, Jacó et Dominical, dans la vallée centrale et dans des villes périphériques comme Atenas, Grecia, Puriscal et San Ramón.  Ces secteurs connaissent tous un afflux important d’investisseurs étrangers, y compris des retraités. Dans le sud du Costa Rica, San Isidro de General est devenu une option attrayante pour plusieurs.

Imaginez, dans certains endroits, il y a beaucoup moins de produits à trouver en raison de la popularité grandissante du Costa Rica.  On dit que «lorsque les États-Unis éternuent, le Costa Rica attrape un rhume». Le tout démontre que ce qui se passe dans les plus grands marchés internationaux peut affecter directement un plus petit pays tel que le Costa Rica, dont la croissance économique est assujettie aux variations du nord.

Il est également important de tenir compte du fait que les impôts fonciers ici ne représentent qu’une fraction de ce qu’ils sont aux États-Unis et au Canada, une incitation supplémentaire à acheter une maison ici. 

En conclusion, soulignons qu’en plus des prix élevés des maisons et de l’inflation aux États-Unis et au Canada – qui poussent les retraités et les investisseurs potentiels vers Costa Rica – ce tout petit pays de rêve offre toute une panoplie d’avantages sur le plan des valeurs sociales et personnelles.

Related Articles

Laisser un commentaire