Accueil » Arnica: la plante miracle qui a guérri Pepito

Arnica: la plante miracle qui a guérri Pepito

par Yves Pepito Malette
120 vues

En 2017, mon ami Claude, qui avait la passion des randonnées à vélo, avait plusieurs fois tenté de me convaincre de le joindre pour une balade à vélo à travers les régions du Guanacaste. Rapidement, lors de notre première sortie, j’ai été ébloui par cette nouvelle activité qui nous permet de voir de plus près la nature et aussi la culture authentique des Ticos (à travers des sentiers naturels, et traversant les villages de la région).

Une fois convaincu de mes capacités physiques et sportives, je décide alors de m’acheter un vélos afin de partir à la conquête de sentiers sauvages à travers les montagnes et les champs qu’il sera fascinant de découvrir. Je me lance donc à l’aventure, mais lors d’une première sortie de vélo… Bang !  Ma roue du devant glisse et je me vois, en vitesse ralentie comme dans un film, planter vers le devant.

Mon machisme me dit de continuer la route, mais je me ramène vite à la réalité en faisant le bilan de mes nombreuses blessures corporelles, sans parler de l’état de mon vélo qui était dans un état minable.  Tout ceci ajouté à mon orgueil brisé.

Constatant la gravité de mon état physique et la profondeur de mes blessures, un de nos employés (guide chez Costour), m’amène une quantité importante de cette plante sauvage qu’il nous présente comme de l’arnica – tout en nous renseignant sur ses vertus médicinales en nous présentant des conseils d’application pour assurer une guérison rapide.

La méthode d’application était fort simple: faire bouillir les feuilles de la plante dans l’eau bouillante afin de soutirer les propriétés médicinales de la plante.

Dans un deuxième temps, appliquer doucement la potion avec une compresse sur les endroits affectés, aux demi-heures pendant trois jours, alors que la potion est tiède. Cela, pendant environ 10 minutes. En terminant, appliquer légèrement une huile naturelle sur les plaies.  Attendre 30 minutes avant de recommencer – pendant trois jours.

La photo ci-dessous vous permettra de comparer les résultats du traitement, seulement 4 jours après l’accident. Bref, le résultat présente une guérison complète !

Voici les incroyables résultats après seulement 4 jours d’application de compresses d’arnica sur les plaies de Pepito.

L’arnica est une plante connue pour soulager bleus, bosses et douleurs articulaires. C’est une plante de la famille des astéracées. Au Costa Rica, on peut la retrouver en montagne ou encore même dans les pâturages.

Les Costariciens et les connaisseurs de plantes médicinales connaissent bien les vertus guérissantes de cette plante, notamment comme anti-inflammatoires et antinévralgiques. L’arnica est traditionnellement utilisée pour apaiser les douleurs musculaires et articulaires, pour soulager les hématomes (bleus), les œdèmes (bosses), les contusions (traumatismes liés à un choc). C’est l’allié idéal des personnes qui sont casse-cou, ainsi que des sportifs !

Une autre plante que l’on trouve dans de nombreuses régions du Costa Rica, poussant dans les pâturages, les plantations de café et le long des routes est l’arnica tropicale (chaptalia nutans). Elle tire son nom de son cousin du nord, l’arnica (arnica montana), car les deux offrent un soulagement de la douleur. Ils appartiennent à la famille aster, tout comme le pissenlit, qui présente certaines similitudes – sauf que l’arnica tropicale a des fleurs violettes au lieu de jaunes. Il est facile à trouver et peut même être transplanté dans votre jardin d’herbes aromatiques, et vous pouvez donc l’avoir à portée de main en cas de besoin.

Autres utilisations possibles de l’arnica : pour calmer les maux de gorge, notamment en cas d’angine, ainsi qu’en tant que traitement anti-poux.

Notez qu’il vous serait aussi facile de préparer une huile d’arnica (plus exactement, un macérat huileux) qui peut se conserver plusieurs mois également. Remplissez un bocal en verre de fleurs séchées, couvrez d’une huile végétale neutre de votre choix, fermez le bocal et laissez macérer au moins un mois, à l’abri de la lumière. Filtrez et conservez au frais, dans un flacon en verre teinté.


Related Articles

9 commentaires

Josée 25 novembre 2022 - 15 h 30 min

Quel bon article Pépito!!
Wow 😲 Arnica, quelle plante superbe…On peut vraiment constater toute la guérison, merci!

Répondre
Yves Pepito Malette 25 novembre 2022 - 20 h 59 min

Oui. J’avais des doûtes au début. Mais j’ai du me détromper 😉

Répondre
Marchand Danièle 25 novembre 2022 - 16 h 40 min

Super article : je connaissais déjà cette plante et en Suisse, on l’utilise beaucoup, d’ailleurs j’ai pris un macérât d’arnica avec moi ….

Répondre
Yves Pepito Malette 25 novembre 2022 - 21 h 00 min

A garder précieusement.

Répondre
Yves Pepito Malette 25 novembre 2022 - 20 h 59 min

Une des merveilles de la nature.

Répondre
SOPHIE 26 novembre 2022 - 14 h 24 min

Genial cet article et l’arnica 😀 la nature fait bien les choses, c’est incroyable !
Merci Pepito pour ces informations très intéressantes

Répondre
Chantal Moreau 26 novembre 2022 - 15 h 54 min

Vraiment intéressant à savoir! Merci pour l’info! 😉

Répondre
Yves Laverdière 26 novembre 2022 - 22 h 19 min

Toujours très intéressant de connaître ses plantes médicinales 🙂

Répondre
Jacinthe Guindon 1 décembre 2022 - 12 h 53 min

Je suis tout à fait d’accord avec l’article et les bienfaits de l’arnica. J’en ai fait l’expérience moi aussi quand je me suis bien foulée le pied l’hiver dernier. L’arnica a réduit le temps de guérison des trois quarts, et ce, avec 1-2 applications par jour par la conjointe de Yves. Merci encore Carolyne.

Répondre

Laisser un commentaire