Accueil » Filmé au Costa Rica: Wild Babies de Netflix remporte un Emmy

Filmé au Costa Rica: Wild Babies de Netflix remporte un Emmy

De surcroît, un hommage à la faune costaricienne

par Yves Pepito Malette
787 vues

Dans une victoire triomphante pour le géant du streaming Netflix, le documentaire « Wild Babies » a remporté un Emmy Award dans la catégorie « Voyage, Aventure et Nature ». Cette série captivante, produite par Netflix, explore les premières années de divers animaux sauvages dans 16 pays, en mettant particulièrement en lumière la biodiversité vibrante du Costa Rica.

Le cinéaste brésilien Filipe DeAndrade, la force créative derrière « Wild Babies », a choisi le Costa Rica comme lieu de tournage clé en raison de ses conditions environnementales uniques et de la fierté palpable des Costariciens (Ticos et Ticas) à l’idée de présenter les histoires de la faune de leur pays. Le documentaire offre un rare aperçu de la vie de Chico, un singe capucin joueur de Guanacaste, capturant l’essence des écosystèmes divers du Costa Rica.

La cérémonie des Emmy Awards, qui s’est tenue le 16 décembre, a été le théâtre de l’allégresse de Filipe DeAndrade alors qu’il partageait un moment joyeux sur son compte Instagram, exprimant sa gratitude envers le Costa Rica avec la légende : « Costa Rica, c’est pour vous. »

La faune du Costa Rica est incroyablement diversifiée et constitue l’une des caractéristiques les plus emblématiques de ce petit pays d’Amérique centrale. Avec une grande variété de climats allant des plages tropicales aux montagnes couvertes de forêts, le Costa Rica abrite une multitude d’espèces animales fascinantes. Parmi les créatures les plus emblématiques, on trouve le paresseux à deux et trois doigts, le jaguar, le toucan, le quetzal, le singe hurleur, et une grande variété de serpents, de grenouilles et d’oiseaux exotiques

DeAndrade a souligné l’importance du Costa Rica dans le documentaire, déclarant : « Je travaille ici au Costa Rica parce que, pour moi, c’est le meilleur endroit au monde pour filmer des animaux, en raison de sa culture, de ses projets de conservation et des Ticos et Ticas. C’est mon pays préféré. »

« Wild Babies » présente les récits des premières années de diverses espèces, notamment des tortues, des singes et des jaguars. Le segment costaricien présente Chico, le singe capucin, connu pour son amour des facéties ludiques.

Le documentaire couvre 16 pays et met en scène des histoires captivantes telles que celle de Tabo, un bébé phoque en Namibie apprenant à nager ; Kaya, une lionne se lançant dans une aventure dans le désert sud-africain ; et Mantegu, un bébé pangolin dévoilant des mécanismes de défense contre les prédateurs.

D’autres personnages attachants incluent Mina, une exploratrice orang-outan d’Indonésie ; Quito, un jeune mangouste apprenant rapidement ; Kesari, un jeune loutre de mer d’Alaska réticent à quitter le ventre de sa mère ; et Amma, un macaque orphelin naviguant dans les dynamiques sociales au Sri Lanka.

Related Articles

Laisser un commentaire