Accueil » Ce samedi: une éclipse solaire au Costa Rica

Ce samedi: une éclipse solaire au Costa Rica

Une expérience céleste exceptionnelle pour les Costariciens

par Yves Pepito Malette
656 vues

Ce samedi, 14 octobre, le Costa Rica se prépare à vivre un événement astronomique impressionnant : une éclipse solaire qui n’a pas été observée depuis près de trois décennies. À partir de 10h15, le ciel commencera à se transformer, culminant à 12h01 avec une obscurité partielle du soleil. Le spectacle naturel touchera à sa fin vers 13h45.

Pour de nombreux Costariciens, l’éclipse sera partielle, le soleil étant obscurci entre 85% à 90% par la lune. Cependant, pour ceux se trouvant dans la région caribéenne, un «anneau de feu» sera visible. Cet anneau étonnant est dû à une éclipse annulaire, où la lune, à son point le plus éloigné de la Terre, ne couvre pas complètement le soleil.

Par ailleurs, la lumière du jour diminuera de 85% au Guanacaste et de 89% à San José, la capitale du pays.

Une éclipse annulaire se produit lorsque la Lune passe entre la Terre et le Soleil, mais ne couvre pas entièrement le disque solaire vu de la Terre. Lors de ce type d’éclipse, le diamètre apparent de la Lune est plus petit que celui du Soleil, créant ainsi un anneau lumineux ou «anneau de feu» autour de la Lune.

La différence de taille apparente entre le Soleil et la Lune est due à la distance variable de la Terre à la Lune. La Lune a une orbite elliptique autour de la Terre, ce qui signifie qu’elle peut être plus proche ou plus éloignée de la Terre à différents moments. Lorsque l’éclipse solaire se produit pendant que la Lune est proche de son apogée (le point le plus éloigné de la Terre), la Lune apparaît plus petite dans le ciel et ne peut pas couvrir complètement le Soleil, résultant en une éclipse annulaire.

Cela contraste avec une éclipse solaire totale, où la Lune couvre complètement le disque solaire, plongeant une partie de la Terre dans l’obscurité pendant une courte période.

Selon le Planétarium de l’Université du Costa Rica (UCR), «On observera un disque sombre entouré d’un anneau lumineux». Cependant, le spectacle ne sera pas uniforme pour tous. La météo, notamment la couverture nuageuse, jouera un rôle crucial dans la visibilité.

Malgré la beauté du phénomène, il est essentiel de rappeler l’importance de la sécurité. Observer l’éclipse directement sans protection peut entraîner des dommages permanents à la vue. Les experts conseillent d’utiliser des filtres solaires certifiés et de regarder l’éclipse pendant de courtes périodes – cinq secondes de vision suivies d’une pause de vingt secondes.

Il est intéressant de noter que ce type d’éclipse est plutôt rare. Des événements similaires ont été enregistrés le 11 juillet 1991, le 26 février 1998 et le 14 décembre 2001.

Ceux qui manqueront l’éclipse de ce samedi devront attendre longtemps avant de revoir un tel spectacle – le prochain n’étant pas attendu avant 2092.


Related Articles

Laisser un commentaire