Accueil » De quoi faut-il se méfier dans les eaux côtières du Costa Rica ?

De quoi faut-il se méfier dans les eaux côtières du Costa Rica ?

par Chantal Moreau
570 vues

On se demande toujours, lorsqu’on visite un nouveau bord de mer et une plage pour la première fois, s’il y a des choses dont on devrait se méfier sur place.  Une multitude d’animaux marins peuplent les eaux côtières du Costa Rica; c’est en quelque sorte leur maison et il faut savoir que nous n’y sommes que des invités. 

Mon article a pour but de vous renseigner et de vous faire connaître les règles élémentaires à respecter à ce sujet et surtout pas de vous apeurer. Les plages du Costa Rica invitent à la baignade et il est toujours plaisant de pouvoir en profiter comme le font toutes les familles costariciennes qui se rendent à la plage chaque jour sans vivre aucun désagrément.

Toutefois, ce à quoi vous devriez vous méfier un petit peu à proximité de la plage, ce sont les raies et les méduses.

Raies

Les raies s’allongent dans le sable des eaux côtières.  Elles ont la réputation d’être gentilles. Elles ne sont pas agressives et ne vous chercheront pas. Toutefois, si vous marchez dessus, elles se retourneront et vous piqueront avec leur queue, de manière tout à fait défensive, ce qui vous causera une douleur très intense au niveau de l’endroit de la plaie et autres inconvénients. La plupart du temps, les piqûres se produisent sur le bas de la jambe ou sur le pied.

Pour éviter de vous faire piquer :

  • Traînez vos pieds dans le sable lorsque vous entrez ou sortez de l’eau. La raie détectera du mouvement et partira, tout simplement, en vous laissant toute la place. UN TRUC GAGNANT !
  • Évitez de vous approcher d’une raie et ne la provoquez pas.
  • Portez des chaussures aquatiques.

Que faire en cas de piqûre d’une raie ? CLIQUEZ ICI

  • La première chose à faire est de laver la plaie avec un peu d’eau salée. Cela permettra de mieux déterminer la gravité de la blessure et d’éliminer les résidus de l’animal. Le saignement est susceptible d’être assez abondant, il faudra donc exercer une pression sur la zone pour le réduire.
  • L’ardillon de la raie peut rester attaché à la peau et provoquer ainsi une infection. Malgré cela, il est déconseillé de l’enlever sans aller chez le médecin, car il y a un risque qu’il ait endommagé un vaisseau sanguin. Peu importe la taille de la plaie : dans tous les cas, le patient aura besoin de soins médicaux immédiats.  

Méduses (communément appelées Jellyfish)

Il est très peu probable que vous rencontriez une méduse, mais c’est possible.  Sachez que les piqûres de méduses sont les blessures marines les plus courantes dans le monde.

Si vous entrez en contact avec une méduse, vous serez percé d’un groupe de filaments en forme d’aiguille qui libèrent un venin désagréable. La sensation de picotement sera immédiate et la douleur augmentera sur 10 minutes avant de se stabiliser. Vous ressentirez une rougeur de la peau, des démangeaisons et un léger gonflement, et d’autres inconvénients.

Que faire en cas de piqûre d’une méduse ? CLIQUEZ ICI

  • Sortir calmement de l’eau.
  • Rincer l’endroit de la piqûre à l’eau de mer.
  • Déposer du sable sur la piqûre sans frotter. Laisser sécher, puis rincer à nouveau à l’eau de mer.
  • Si des fragments de tentacules restés fichés dans la peau sont visibles, les ôter avec une pince à épiler (pas avec les doigts).
  • Si la piqûre est sévère, le venin injecté par la méduse peut être neutralisé avec du vinaigre ou de l’eau de mer chaude.
  • Prendre du paracétamol en cas de douleur. Si vous constatez que la sensation de brûlure persiste après 48 h, consultez un médecin.

Important: Renseignez-vous d’avance sur les soins d’urgence précis à apporter si vous vous faites piquer par l’un de ces animaux marins.  Une personne informée en vaut deux, et je ne suis pas une spécialiste sur la question.

Laissez-vous amuser par cette raie et la musique.

Related Articles

8 commentaires

Danielle 31 juillet 2022 - 12 h 43 min

Merci Chantal pour ses recommandations éclairées! Mieux vaut prévenir que guérir!
Il y a aussi parfois des oursins qui se tiennent près des rochers dont il faut se méfier. Depuis que j’ai marché très légèrement sur un, je porte toujours des chaussures d’eau. Un tico m’avait recommandé de tremper mon pied dans de l’eau très chaude.Ça ramolli et ça fini par disparaître. Dans mon cas les piquants étaient peu profond sinon il faut consulter un médecin.

Répondre
Chantal Moreau 31 juillet 2022 - 13 h 32 min

Merci! 🙂

Répondre
SOPHIE 31 juillet 2022 - 13 h 01 min

Chantal, merci !
C’est hyper intéressant et les photos sublimes
Ploufffff !!! 🏊
Même pas peur 🤣

Répondre
Chantal Moreau 31 juillet 2022 - 13 h 34 min

Merci, et bonne baignade! 😉

Répondre
Josée Lapointe 4 août 2022 - 14 h 39 min

Bonjour à vous, merci pour cet article… j’adore faire de la plongée en apnée, alors je garde bien en tête ces précieuses informations au cas ou une méduse viendrait à ma rencontre de trop proche… J’en ai vu de près, je les trouve tellement jolies dans leurs mouvements, les grosses raies me font un tout petit peu peur 🙂

Répondre
Chantal Moreau 4 août 2022 - 21 h 24 min

Merci pour le commentaire! Oui les méduses sont magnifiques à voir lorsqu’elles nagent. Je n’ai pas fait de plongée en apnée sur place et suis curieuse de voir de quoi cela a l’air. Peut-être à ma prochaine visite?

Répondre
Danièle Marchand 8 août 2022 - 23 h 57 min

Merci pour ces infos …. juste, cela nous arrive de ressentir des picotements sur la peau sans vraiment voir de méduses… Un pêcheur costaricien m’a expliqué qu’il peut rester des filaments dans la mer…cela démange quelques minutes et va en s’atténuant… Top pour les photos

Répondre
Chantal Moreau 24 août 2022 - 3 h 44 min

Oh intéressant! Merci pour l’info, très utile!

Répondre

Laisser un commentaire